Formations, Éditions & Ressources en Psychologie Appliquée

Le psychodrame en 1 minute !

Le psychodrame, tel que l’avait mis au point Moreno, privilégiait l’aspect expressif et la fonction de catharsis du jeu dramatique où le sujet pouvait rejouer ses difficultés personnelles et les scènes de son passé. Les interventions très actives du thérapeute (changement de rôle, doublage, développements imaginaires) visaient à favoriser la prise de conscience et le décentrage (se regarder avec les yeux des autres).
L’évolution du psychodrame a par la suite été largement influencée par les conceptions psychanalytiques. Tout en conservant divers procédés techniques existant dans le psychodrame morénien, le jeu sur un thème choisi par le groupe est utilisé pour faciliter l’expression immédiate des fantasmes individuels ou groupaux, des identifications à l’intérieur du groupe et des résistances de chacun. Le contre-transfert des thérapeutes est ici directement sollicité et “agi” dans la situation du jeu.
Le psychodrame analytique peut également se pratiquer de façon individuelle (un patient et un couple ou un petit groupe de thérapeutes). Cette technique trouve de bonnes indications dans les thérapies d’enfants ou chez des patients éprouvant des difficultés de verbalisation dans une situation duelle ou menacés de mouvements régressifs dans une cure individuelle.
Extrait du célèbre manuel de psychiatrie du Pr. Julien Daniel Guelfi publié aux PUF.
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer
Je m'inscris
Rejoignez 25347 abonnés
close-image
})(jQuery)