Formations, Éditions & Ressources en Psychologie Appliquée

L’objet a chez Lacan par Alain Vanier

L’objet est ce qui supporte le sujet au moment où il a à faire face à la question de son existence, c’est-à-dire là où il a, comme sujet, à s’effacer derrière un signifiant. Dans ce moment de panique, c’est à l’objet du désir que le sujet s’accroche. Lacan prend l’exemple de l’Avare et de sa cassette. Dans la pièce de Molière, le désir se manifeste dans la rétention d’un objet, qui ne donne pas d’autre jouissance que d’être support de désir, gage de celui-ci, voire son otage. Cette valorisation, dit Lacan, est aussi une volatilisation de l’objet puisque celui-ci s’arrache...

Continuer...

Qu’est-ce qu’un signifiant pour Lacan?

Il faut d’abord rappeler quelques éléments de linguistique structurale apportés par Ferdinand de Saussure auquel Lacan rend hommage dans l’Instance de la lettre dans l’inconscient : “ Le signe linguistique unit non une chose et un nom, mais un concept et une image acoustique”. Il faut aussi ajouter que pour Saussure, un signifiant de par sa différence avec les autres signifiants et qu’un signifiant est constitué arbitrairement, par exemple nous disons arbre en français et tree en anglais, c’est-à-dire que les effets de signification apparaissent avec les possibilités de combinaison et de substitution avec les autres signifiants. Lacan, quand à lui,...

Continuer...

Interview d’Anna Tcherkassof – spécialiste des expressions faciales émotionnelles

Hugues Delmas - Le Pr Paul Ekman a une approche dite «évolutionniste» des expressions faciales émotionnelles mais il en existe d’autres comme l’approche « sociocognitive », en quoi sont-elles différentes ? Dr. Anna Tcherkassof - L’approche évolutionniste a pour origine les travaux de Charles Darwin qui fut l’un des premiers scientifiques à s’intéresser aux émotions et à leurs expressions faciales. Dans le prolongement de son analyse évolutionniste des espèces vivantes, il a publié vers la fin du 19èmesiècle un ouvrage intitulé « L’expression des émotions chez l’homme et l’animal ». Il y défend une approche biologique et adaptative de l’émotion. Selon lui, les...

Continuer...
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer
Je m'inscris
Rejoignez 25347 abonnés
close-image
})(jQuery)