Organisme de Formation et d'Évènements en Psychologie Appliquée

Détecter les complexes inconscients grâce au test des associations

Lorsqu’on donne au sujet, sain ou malade, une série de mots auxquels il doit répondre, on constate que, si pour la plupart de ceux-ci on obtient des réponses rapides et logiques, il existe certains mots inducteurs - notamment ceux qui s’adressent à l’affectivité - pour lesquels on observe des troubles de la réaction associative : allongement anormal du temps de réaction, inhibition complète, réactions très superficielles (assonances), citations, traductions, erreur dans la reproduction ultérieure (Jung), émission de mots comme “oui” ou “non” avant la réaction, réactions mimiques, vasculaires et respiratoires spéciales et variations du phénomène psychogalvanique.C’est l’École de Zurich (Bleuler...

Continuer...

Le test des associations en 1 minute !

Le WAT est un test simple d'utilisation et qui nécessite peu de matériel : la feuille de passation, un stylo et un chronomètre suffisent !Avant la passation, la consigne suivante est donnée au patient : « Je vais vous lire une liste de mots, un par un, et, pour chacun d’entre eux, vous devrez donner le plus rapidement possible le premier mot qui vous vient à l’esprit. » Lorsque le patient est prêt, 100 réactions sont enregistrées sans que soit donné d’autres conditions. Le clinicien utilise un chronomètre. Le temps de réaction est enregistré à partir du moment où le...

Continuer...

Test des associations – Les 15 indices de complexe

L'allongement du temps de réaction et la reproduction incorrecte de la réaction lors du re-test sont considérés comme les principaux indices de complexe mais il en existe bien d'autres. Meier en liste 15 et Kohs en dénombre jusqu'à 25. On peut citer parmi eux le fait de donner une réponse par plus d'un mot, la traduction du mot-stimulus en langue étrangère ou encore la répétition du mot-stimulus. Cette dernière représente l'indice de l'inhibition d'une réaction spontanée alors que justement la consigne est de répondre par le premier mot qui vient à l'esprit.Exemples : Fierté - Les hommes (réponse par plus d’un...

Continuer...

Pourquoi mesure-t-on les temps de réaction dans le test des associations ?

Le temps de réaction est enregistré à partir du moment où le mot-stimulus est prononcé et stoppé lorsque le patient prononce le mot-réaction. Dans un premier temps, il est utile de calculer la médiane sur les 100 mots du test du patient pour avoir une idée générale de son temps de réaction. Il a été démontré que la plupart des temps de réaction qui dépassent la médiane étaient en grande partie provoqués par la tonalité émotionnelle d'une idée associée à un complexe. Souvent, dans ce cas le patient censure une ou plusieurs associations, ce qui allonge le temps de production...

Continuer...

Qu’est-ce qu’un complexe inconscient ?

Par complexe à tonalité affective, Jung précise qu’il entend, dans le cadre du test des associations de mots, le nombre total de représentations relatives à une expérience précise chargée d’émotions. On observe ainsi différents types de complexe : le plus fréquent étant le complexe érotique. Les complexes familiaux se retrouvent aussi fréquemment dans la passation du test. D'autres thématiques sont également à mentionner : scolaire ou professionnel, argent, agressivité, mort mais la liste n'est pas exhaustive.Riklin donne un exemple de constellation d'un complexe amoureux lors du test autour des 7 mots suivants. Il s'agit d'un homme de 28 ans qui...

Continuer...
Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer
Je m'inscris
Rejoignez 25347 abonnés
close-image
Messenger icon
Envoyez un message sur Messenger